Les transactions en Bitcoins sont-elles anonymes ?

16/09/2017

"Bitcoin est souvent perçu comme un réseau de paiement anonyme. En réalité, Bitcoin est probablement le réseau de paiement le plus transparent au monde." - bitcoin.org

 

Comprendre la traçabilité de la blockchain

Le réseau Bitcoin repose sur un registre public distribué (la Blockchain). Cela signifie que les transactions effectuées sur le réseau depuis sa création demeurent accessibles aux yeux de tous, en permanence. Toutes ces opérations sont définitivement conservées sur le registre électronique. Pour rappel, il existe plusieurs explorateurs permettant de consulter la blockchain (voir Blockchain.info). 

Les adresses Bitcoin, qui sont l'équivalent des "numéros de comptes", assurent un premier échelon d'anonymat sur ce grand réseau. Cependant, l'élaboration d'algorithmes conçus pour la surveillance de fonds (en Bitcoins) est tout à fait envisageable. 

Il est donc possible de tracer les transactions. Briser l'anonymat sur le réseau peut ainsi se réduire à l'investigation suivante : qui se cache derrière telle adresse ?

 

Un passé sulfureux 

Bitcoin a longtemps été associé aux dark web et aux activités illégales. Jusqu'à sa fermeture, les échanges réalisés sur Silk Road s'effectuaient exclusivement en Bitcoins (vente d'armes, drogue etc.). Alors que son anonymité tend à devenir de plus en plus compromise, d'autre crypto-monnaies aux transactions opaques ont pu faire leur apparition sur la sphère internet (voir Monero, Zcash). Bitcoin n'est plus la monnaie de référence en matière d'anonymat. Dans la mesure où l'internaute doit habituellement décliner son identité pour effectuer des achats par internet (et notamment l'échange de Bitcoins en monnaie fiduciaire), les adresses du registre ne peuvent pas demeurer éternellement anonymes.

 

Améliorer la confidentialité

Certaines pratiques peuvent aider à conserver le secret. Multiplier les adresses Bitcoin sur le registre et les changer régulièrement est une alternative communément admise. Cette fonctionnalité peut être naturellement intégrée aux portefeuilles logiciels. En ce qui concerne les adresses IP des utilisateurs, ces dernières peuvent facilement être interceptées. On veillera alors à se protéger. Enfin, il existe des services de "mixage" permettant d'anonymiser les adresses impliquées dans des transactions. Ce système reste limité au degré de confiance que l'on peut apporter à la plateforme, qui demeure alors capable de lire les opérations entrantes et sortantes.

 

Explorer d'autres aspects du Bitcoin

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Comprendre le fonctionnement de la technologie Blockchain, le Bitcoin et les autres crypto-monnaies.

Suivez la Crypto Encyclopédie
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • RSS - White Circle