Bitcoin : qu'est-ce que Rootstock ?

29/01/2018

Rootstock (RSK) se définit comme une plateforme pour smart contracts sécurisée par le réseau Bitcoin. Cet article à pour but d'introduire le plus simplement possible l'architecture de ce protocole et ses principales applications. 

 

La promesse

Rootstock a pour objectif d'implémenter des smart contracts capables de manipuler des Bitcoins. Le protocole Lumino Network, développé en association, devrait permettre des transactions instantanées sans frais et à hauteur de 2000 paiements/seconde.  Il s'agit d'une plateforme open-source. Son développement est ainsi collaboratif et devrait être totalement compatible avec l'environnement Ethereum et sa machine Virtuelle EVM (smart contracts écrits en langage Solidity).

 

Applications

- Smart contracts et applications décentralisées capables de manipuler des Bitcoins (indirectement grâce aux SBTC, tel que détaillé dans la suite de l'article).

- Canaux de micropaiements : ces canaux permettent d’effectuer des petites transactions sans frais, entre plusieurs parties. Les frais sont uniquement collectés lors de la fermeture du canal.

Voir l'exemple du Lightning Network

- Place d'échange décentralisée en pair-à-pair.

- Preuves d’existence ou de propriété sur la blockchain.
- Services de séquestre : RSK permettra de créer des services de séquestre “intelligents” où les fonds pourront être déplacés de façon prédéfinie, sous certaines conditions.

- Émission d’actifs numériques dérivés, indexés sur des "valeurs réelles".

- Systèmes de votes transparents

- Amélioration de la scalabilité du système de transactions Bitcoin.

- Système de paiement facilement implémentable chez les commerçants.

 

Comment ça fonctionne ? 

Le protocole Rootstock inclue une blockchain qui lui est propre avec son token associé. Il s'agit d'une chaine secondaire à partir de laquelle les smart contracts seront déployés. A chaque Bitcoin correspond un token RSK, au taux de 1 pour 1. Les Bitcoins "jumeaux" de la chaine secondaire sont appelés SBTC (Smart Bitcoins). 

 

En pratique, lorsqu'un utilisateur souhaite accéder aux applications offertes par Rootstock, il lui suffit de convertir ses BTC en SBTC. Pour cela, ses BTC sont immobilisés sur la blockchain Bitcoin et le même montant de SBTC est débloqué sur la blockchain RSK. De même, lorsque des SBTC doivent être convertis en BTC, les SBTC sont bloqués sur la blockchain Rootstock et leur équivalent en BTC est débloqué sur la blockchain Bitcoin. Ce procédé sécurisé est appelé 2-way-peg.

En somme, le déploiement de smart contracts pour Bitcoin est permis grâce à ce système de ponts. 

 

 

Merge mining

Le merge mining désigne la possibilité de miner (et donc de sécuriser) simultanément plusieurs blockchains à la fois. L'énergie dépensée dans la résolution de la preuve de travail est ainsi mise à contribution pour un autre réseau. L'idée est de permettre aux mineurs de conserver leur matériel et d'utiliser leur puissance de calcul pour la sécurisation d'une blockchain autre (en l'occurence, la blockchain RSK).

En savoir plus sur la Proof of Work.

La légère perte de puissance de hashage est compensée par l'incitation financière exercée sur les mineurs (frais de transactions). Le merge mining permet ainsi de sécuriser Rootstock au travers du réseau Bitcoin, sans créer de concurrence entre les deux chaines.

 

2-Way Peg

Le 2-Way Peg répond à la nécessité de concevoir un protocole dont la sécurisation est décentralisée en ce qui concerne le blocage-déblocage des BTC et SBTC sur leurs chaines respectives.  Pour pouvoir débloquer les Bitcoins immobilisés sur une adresse, il faut être en mesure de prouver que les RSK associés ne soient plus utilisables sur la blockchain Rootstock, et inversement. Pour en savoir plus, rendez-vous sur ce billet du blog officiel (anglophone) ou sur cet excellent article de Bitconseil (français).

En quelques mots, le blocage-déblocage de Bitcoins repose sur les votes de notaires désignés (membres ou institutions de confiance autour de l'écosystème Bitcoin) et les votes des mineurs, dont l'équilibre est ajusté en fonction de l'engagement des mineurs envers Rootstock au travers du merge mining. Ce schéma mise sur l'honnêteté des mineurs, qui semble ne pas avoir fait défaut depuis la création de Bitcoin. 

Le 2-Way Peg est ainsi sécurisé lorsque l'engagement des mineurs et maximal. En ce sens, les notaires désignés ne devraient avoir qu'un rôle de transition. 

 

 

Ressources

White Pape de Rootstock

Site officiel

Les transaction Lumino

La FAQ Rootstock 

La chaine youtube de RSK

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Comprendre le fonctionnement de la technologie Blockchain, le Bitcoin et les autres crypto-monnaies.

Suivez la Crypto Encyclopédie
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • RSS - White Circle