Classification des crypto-monnaies

Les usages

Chaque crypto-monnaie est adossée à un protocole Blockchain dont la prouesse technologique pourrait se résumer ainsi :

- L'échange de valeur par internet est rendu possible. C'est la naissance des actifs numériques. Alors qu'un fichier électronique peut être copié et partagé à l'infini (image, texte, musique), la crypto-monnaie n'est pas duplicable.

- Le stockage d'information sur un registre infalsifiable ne nécessitant aucun tiers de confiance. 

Cette technologie qui suscite tant d'enthousiasme ouvre la voie à des opportunités inexplorées. De nombreux projets, portés par des équipes multiples, ont ainsi pu voir le jour.

Voici une classification des différentes crypto-monnaies selon leurs usages.

01/ Les crypto-monnaies infrastructures 

Ces crypto-monnaies sont associées à des plateformes conçues pour exploiter au maximum les deux aspects évoqués ci-dessus : il s'agit ici de protocoles informatiques permettant la création d'applications plus complexes, en tirant profit des possibilités offertes par la technologie Blockchain. Les smart contracts (ou "contrats intelligents") et Dapps (Applications Décentralisées) en sont les éléments les plus prometteurs. 

Ces projets se veulent devenir les socles de création sur lesquels viendront s'appuyer des services nouveaux. Parmi les applications les plus souvent évoquées, l'on pourrait citer : 

- Système de vote décentralisé

- Création de crypto-monnaies dérivées personnalisables 

- Registre de certifications

- Execution automatique de contrats immuables

- Plateforme de levée de fonds

- Place de marché au fonctionnement décentralisé

- Base de donnée publique partagée sécurisée

- etc.

Exemples : Ethereum, NEO, IOTA, NEM, Waves, Lisk

02/ Les crypto-monnaies pour systèmes de paiement 

Ces monnaies électroniques incarnent l'application la plus connue de l'univers blockchain : un token (ou jeton, pièce, actif numérique) comme unité de valeur pour permettre les échanges. Il s'agit de l'usage premier du Bitcoin, tel que l'a formulé Satoshi Nakamoto dans son livre blanc de 2009. Depuis, une multitude de nouvelles crypto-monnaies ont été lancées. Chacune propose des caractéristiques différentes : 

- Nombre d'unités en circulation

- Emission et distribution de la monnaie

- Rapidité des transactions

- Niveau d'anonymat

- Mode de gouvernance prédéfini

- etc.

Exemples : Bitcoin, Bitcoin Cash, Litecoin, Dash, Monero

03/ Les crypto-monnaies à usages spécifiques (Services)

De nombreuses applications tentent de s'appuyer sur le potentiel de la technologie Blockchain pour créer des usages nouveaux. En l'occurence, la crypto-monnaie est utilisée pour subvenir à des systèmes économiques variés, en lien avec les services proposés. Pour cette catégorie, le token répond à une application spécifique.

Ex : Sia est un réseau de partage d'espace de stockage informatique, en pair a pair, et fonctionnant de manière autonome ; ce système est permis par l'inclusion du SiaCoin, monnaie d'échange sur le réseau, directement au coeur du protocole.

Le champ des possibilités envisageables demeure très large. Les monnaies électroniques associées répondent à un usage spécifique : preuve d'identification, échange de service, système de vote, monnaie pour donations, etc.

Exemples : Sia, Storj, Augur, Golem, Civic, Iconomi, Steemit

Remarque : il n'est pas rare de voir naître des applications, avec leurs propres unités d'échange, issues de blockchains infrastructures évoquées précédemment. En d'autres termes : les blockchains infrastructures sont susceptible de permettre la création de multiples monnaies appelées tokens.

Comprendre le fonctionnement de la technologie Blockchain, le Bitcoin et les autres crypto-monnaies.

Suivez la Crypto Encyclopédie
  • Facebook - White Circle
  • Twitter - White Circle
  • YouTube - White Circle
  • RSS - White Circle