La blockchain va-t-elle tuer les tiers de confiance ?


Par Julia Lasri, Salima Mecherra, Marion Carré et Huyen Hoang sur ZDNET

"Par “tiers de confiance” on désigne généralement toute entité capable de certifier des “transactions” : avocats, banques, notaires… ou alors, dans nos vies quotidiennes, tous ceux qui délivrent des validations à valeur performative : lettre d’huissier, tampon d’un juge, signature d’un fonctionnaire, ordonnance, etc. Ces validations fonctionnent comme autant de “certifications” qu’un échange, qu’une transaction, qu’une décision qui a été prise selon un processus valide".

Lire la suite de l'article